Actu

“Redonner du sens aux fêtes de fin d’année” avec le Marché Off de Strasbourg

On ne présente plus le Marché de Noël de Strasbourg, mondialement connu pour ses stands de vins chaud, de décorations et biscuits de noël ou encore de jouets. Mais sur la Place Grimmeissen, entre la Petite France et Grand Rue, se déroule un marché bien différent. Le Marché Off accueille, pour la troisième saison des stands solidaires, alternatifs, bio et locaux.

Pour en savoir plus sur le Marché Off de Strasbourg j’ai interviewé Virginie GOBLET de la Chambre de Consommation d’Alsace qui organise ce marché.

Photo : Milan Szypura

Pouvez-vous présenter le Marché Off ? Qu’a-t-il de différent du reste du marché de noël de Strasbourg ?

L’idée du Marché OFF a été initiée et soutenue dès 2015 par Paul Meyer, Adjoint au Maire de Strasbourg, avec un projet d’implantation au sein du quartier gare, au moment des fêtes de fin d’année. Il ne s’est toutefois pas tenu cette année-là pour des raisons de sécurité. Le projet a pris réellement forme en 2016 et a pour vocation de promouvoir l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) et les achats socialement et écologiquement responsables. C’est-à-dire les associations, coopératives, mutuelles, fondations, mais aussi les producteurs en agriculture biologique, les acteurs du commerce équitable et les structures d’insertion par l’activité économique.

Il est organisé par la Chambre de Consommation d’Alsace (au titre de sa démarche de promotion des achats responsables : ZIGetZAG.info), en partenariat étroit avec la Chambre régionale de l’économie sociale et solidaire Grand Est (CRESS), Colecosol et la Ville de Strasbourg.

La différence avec Capitale de Noël, c’est que le Marché OFF se construit tout au long de l’année en collectif. Les exposants font partie d’un comité de pilotage et participent aux prises de décisions, rendant ce projet démocratique, y compris dans son ingénierie.

Le budget est mutualisé. En plus d’un financement largement porté par la ville de Strasbourg, les exposants ont décidé d’un commun accord de mettre en place un système de péréquation solidaire pour leur contribution financière. Cela a permis aux plus petites structures d’accéder à cette opportunité grâce à une participation plus importante de la part des structures les plus solides. Certaines dépenses ont également été mutualisées dans un esprit de solidarité.

Nous bénéficions de l’appui d’une régie technique et de professionnels en gestion de projets événementiels par ailleurs très impliqués dans ces réseaux.

Les exposants sont installés dans des containers et des dômes géodésiques, dans un esprit résolument original.

Enfin, le Marché OFF s’inscrit dans une opération plus globale de « OFF de Noël » avec des animations dans le quartier gare et un parcours street-art.

Photo : Milan Szypura

Comment choisissez-vous les animations et les stands qui s’y trouveront ?

Les exposants (qu’ils soient présents tout au long de l’opération ou de façon plus ponctuelle) doivent avoir un statut dans le champ de l’ESS (association, coopérative, mutuelle ou fondation) et/ou relever d’une démarche d’achat responsable, conformément à la charte du collectif ZIGetZAG.info (bio, commerce équitable, insertion, secteur protégé et adapté).

Notre vocation est de replacer l’humain et l’environnement au cœur des préoccupations. La dimension « locale » ne suffit pas à elle seule. Les achats responsables prennent en considération des valeurs de démocratie, d’équité, de respect de l’environnement, de respect des droits sociaux et humains

Quel est le public du marché ? Plutôt des Strasbourgeois ou des touristes ?

Notre public est essentiellement Strasbourgeois, mais aussi plus globalement alsacien. L’objectif est de faire découvrir des offres de produits et de services socialement responsables sur notre territoire, afin que les visiteurs reviennent vers ces acteurs à d’autres moments de l’année.

Il y a également quelques touristes, Français et étrangers. C’est pourquoi nous avons des flyers trilingues pour qu’ils comprennent ce qu’il se passe sur ce Marché OFF.

Est-ce que vous pensez que, pour les Strasbourgeois qui ne supportent plus le marché de noël, le Marché Off est une manière de se réconcilier avec le marché de noël de Strasbourg ?

L’idée avec ce Marché est de redonner du sens aux fêtes de fin d’année en mettant l’accent sur la convivialité. Notre collectif a travaillé à la création d’un lieu chaleureux, avec un grand dôme géodésique sous lequel vous trouverez un bar, des tables et chaises, des espaces avec des canapés et des fauteuils, dans un esprit « lounge ». C’est d’ailleurs le seul endroit sur le Marché de Noël où vous pouvez vous installer pour boire un verre !

Mais le Marché OFF est aussi un endroit pour se rencontrer, échanger, débattre sur des thématiques de société pour lesquelles ces acteurs s’engagent (la transition écologique, la réduction des déchets, la mixité, les modes de déplacement alternatifs, les monnaies locales, les autres façons d’entreprendre…). De nombreuses animations sont programmées tout au long du mois ! Il y aura aussi des spectacles et des concerts.

Quels stands pouvons-nous retrouver cette année sur le Marché Off ? 

Il y a 15 stands sur le Marché OFF, pour une vingtaine d’acteurs (auxquels s’ajoutent des stands éphémères certains jours).

Vous y trouverez des idées cadeaux : de l’artisanat local (éco-conçus avec Libre Objet, artistiques et décoratifs avec Créative Vintage ou à fabriquer soi-même avec AV-LAB) ; de la seconde main : des vêtements (Relais EST), des jouets (Carijou), des livres (Emmaüs), de l’électroménager (ENVIE) ; des produits issus du commerce équitable : thé, café, vêtements, bijoux… (Les Jardins de Gaïa, Café SATI, La Bohemia, Artisans du Monde).

Mais aussi des stands alimentaires pour boire et/ou manger sur place (Fabcafé, JMV, Le Bloom) ou pour offrir : des bredeles, des bocaux de légumes bio cuisinés (Ferme Saint André), de la bière et du vin (La Mercière, Domaine Durrmann).

Enfin il y a aussi un espace détente aménagé par Arte !

Photo : Milan Szypura

Est-ce que l’on peut trouver du vegan sur le marché ?

Pas cette année. Il y a cependant des propositions végétariennes.

Nous sommes en tout cas tout à fait disposés à intégrer sur le Marché OFF en 2019 tout acteur offrant des plats vegans (bio) et qui souhaiterait nous rejoindre (à condition de remplir les critères mentionnés auparavant). Avis aux amateurs !

Où voyez-vous le Marché Off dans 10 ans ?

Nous espérons que le Marché OFF aura pris de l’ampleur et gagné en notoriété. Peut-être aurons-nous plus d’exposants et donc la possibilité de rendre davantage visible les valeurs de l’ESS et les vertus de l’achat socialement responsable. Dans ce cas, le Marché OFF sera peut-être positionné ailleurs, dans un endroit offrant plus d’espace.

Et puis, pourquoi pas, développer d’autres marchés socialement responsables, sur d’autres territoires en Alsace (Mulhouse, Colmar, Haguenau… ?). Les belles propositions d’acteurs de l’ESS ne se limitant pas à l’Eurométropole de Strasbourg…

Rendez-vous tous les jours sur le Marché OFF de 11h00 à 20h00 (21h les vendredis et 22h les samedis), jusqu’au 24 décembre à 18h.

Programme complet des animations ici

Inauguration du Marché Off vendredi 30 novembre à 19h, plus d’informations sur l’event facebook 

Partagez !