J'ai testé

Niu, la crème solaire révolutionnaire qui protège les océans

Deux alsaciens se sont lancé dans une aventure folle, commercialiser une crème solaire qui protège la peau tout en protégeant les océans. On le sait maintenant certains produits présents dans les crèmes solaires sont nocifs sur les océans, et en particulier sur les récifs coralliens, (voir article “Hawaï interdit 70% des crèmes solaires pour protéger les océans”) notamment l’oxybenzone (utilisé comme filtre ultraviolet) et l’octinoxate (qui absorbe les rayons UV-B du soleil) qui sont responsables de la décoloration des coraux. Hadrien et Corentin ont alors lancé Niu, la crème solaire révolutionnaire qui protège les océans. Rencontre avec Hadrien un des fondateurs de la marque.

Photo : Marie Furlan / Blog Matcha

Quelle a été la démarche de création de la marque ?

“Étant apnéiste, je ne trouvais pas de crème réellement éco-responsable, explique Hadrien. Et quand on pratique des sports en milieux marins, on est plus qu’attentif à ce type de sujet… j’ai donc décidé de me lancer dans la cosmétique, après une école d’ingénieur en environnement !”

Des engagements forts

“Les valeurs de NIU sont d’avoir un effet positif sur l’environnement, par la limitation de l’impact de nos produits solaires, mais également par nos actions environnementales. Niu participe à la réimplantation de coraux, à des nettoyages de plages mais également à la mise en relation de différentes associations qui partagent les mêmes valeurs pour qu’elles puissent s’entraider et monter des actions communes. Nos produits sont garantis vegan, à 99% naturels, fonctionnent grâce à des filtres minéraux contrairement aux chimiques que l’on trouve principalement sur le marché et sont sans nanoparticules. La transparence de nos produits sur leur composition permet à NIU de garantir une totale confiance du consommateur.” Pour chaque tube acheté la marque s’engage a nettoyer 1m2 de plage, d’ailleurs Niu est en train de développer des tubes compostables pour être dans une démarche zéro déchet.

Photo : Marie Furlan / Blog Matcha

Comment on arrive à révolutionner les crèmes solaires pour en créer une qui est respectueuse de l’environnement ?

“Il faut investir dans la recherche, explique Hadrien. Nous ne nous payons pas pour le moment, tout ce que nous gagnons va dans de la recherche sur nos futures formulations, nos actions et notre développement. Entreprendre, c’est un peu partir à l’aventure dans un monde en manque de nouvelles innovations vertes.”

En quoi est-ce important pour vous de proposer un produit vegan et cruely-free ?

“Un produit vegan et cruely-free suit totalement la politique de NIU sur la réduction de l’impact environnemental de ses produits. Ces certifications permettent de montrer une cohérence auprès des consommateurs entre les valeurs et les actions de NIU.”

Où vous voyez-vous dans 10 ans ?

“Nous espérons devenir un des grands acteurs du marché, en “imposant” aux autres de passer sur un mode de fonctionnement plus transparent et des compositions plus saines. C’est en inspirant la majorité et en montrant le chemin vers un mode de consommation plus respectueux que nous ferons réellement changer les choses !”

Photo : Marie Furlan / Blog Matcha
Photo : Marie Furlan / Blog Matcha

Suivre la marque

Pour ne pas louper les actus de Matcha :

Partagez !