Actu Écologie

Nettoyage de l’Everest, le toit du monde

Alors que le site est naturel et difficile d’accès, chaque alpiniste laisserait environ 8 kg de déchets lors de chaque expédition sur l’Everest. Pour remédier à cela plusieurs actions sont menées.

Le gouvernement Népalais qui a pris les choses en mains et organise en ce moment une nouvelle opération de nettoyage du site. Lors des 15 premiers jours ce sont 3 tonnes de déchets qui ont été collectés : boîtes de conserve, bonbonnes de gaz, tentes, cordes et autres équipements d’escalade, les équipes de nettoyage ont également découvert quatre corps humains. L’objectif est de rapporter environ dix tonnes de déchets d’ici la fin du mois de mai.

Pour remédier à cette pollution sur le long terme, les autorités népalaises ont mis en place il y a cinq ans une caution de 3 500 euros, remboursée uniquement si l’alpiniste rapporte ses 8 kg de déchets.

La Française Marion Chaygneaud-Dupuy, première femme a avoir gravi le toit du monde, a  créé en 2016 l’association Clean Everest qui aide également à préserver le site.

Pour ne pas louper les actus de Matcha :

Partagez !