Actu

Je me suis fait tatouer chez Papier Organique par Sauge

Papier Organique est un petit shop privé vegan-friendly Quai des Pêcheurs à Strasbourg, fondé par La Petite Encre et qui accueille régulièrement de talentueuses tatoueuses et de talentueux tatoueurs. A l’image de Sauge graphiste et illustratrice, et apprentie tatoueuse depuis quelques mois. J’ai craqué sur un de ces flash il y a quelques semaines, j’ai pas hésité longtemps et j’ai pris rendez-vous.

Photo : Raphaëlle Chamoraud / Blog Matcha

Depuis quand est-ce que tu tattoo ?

J’ai fait mon premier tatouage en février 2018, mais j’ai vraiment commencé depuis l’été 2018, à hauteur de 2 ou 3 tatouages par mois. Je tatoue officiellement chez Papier Organique – Tatouagerie depuis février 2019.

Crédit : Sauge

Depuis quand es-tu végane et qu’est-ce qui t’a poussé à adopter ce mode de vie ?

Je suis végane depuis juin 2016, donc bientôt 3 ans. J’ai rencontré quelques personnes qui avait déjà adopté ce mode de vie, cela m’a rendu curieuse. Lors des différents repas d’une même semaine je trouve cela assez facile de ne pas manger de viande, et à force de tenter des restaurants ou autres à Strasbourg (car cette ville rend les choses plus accessible) eh bien je me suis rendu compte que si c’était possible un ou deux jours dans la semaine, ce serait possible tous les jours de la semaine. J’ai décidé de changer mes habitudes quand elle n’était plus en accord avec ce que je ressentais ou ce que je voyais, je trouve qu’être végane est un petit effort quotidien qui ne nous coûte pas ou ne nous prive pas au quotidien contrairement à ce qu’on pourrait penser. Et pourtant cela fait une grosse différence pour les êtres/animaux de notre planète.

Est-ce que ça a directement influencé ton travail ?

J’aime de base beaucoup les fleurs, et la nature, même si niveau nom de plantes et histoires de celles-ci mes connaissances évoluent chaque jour. Après le fait d’être végane influe naturellement sur mon style, car c’est dans la beauté de la nature, des végétaux, des minéraux et leurs changements au travers les saisons que je me retrouve, que je contemple LA VIE.

Photo : Raphaëlle Chamoraud / Blog Matcha

Quel est le profil de tes clients ? Déjà sensibilisés au véganisme ou non ?

Pour le moment j’ai essentiellement des clientes, même si j’adorerais tatouer des hommes, ou plus ! Certain·e·s de mes client·e·s sont végan·e·s mais ce n’est pas le cas de tous. Même si tous n’ont pas le même mode de vie, chaque personne que je rencontre ou tatoue comprend l’enjeu et comme les produits que j’utilise sont végans et conviennent à tous, ma démarche est cohérente, libre au public de s’y reconnaître dans mes valeurs ou dans mon style graphique.

Quels produits utilises-tu ?

J’utilise des produits véganes aussi bien pendant le tatouage qu’après. Notamment le célèbre et bien connu Hustle Butter®. Je l’utilise donc pendant (il remplace la vaseline, pas toujours végétale…). Je commande des encres certifiée véganes, sur les différents sites de fournisseurs. J’utilise de la Silverback Ink® pour mes noirs et j’ai récemment commandé de la couleur de la marque Rabbits®.

Photo : Raphaëlle Chamoraud / Blog Matcha

Comment définirais-tu ton style ?

Pour le moment mon style est loin d’être figé. J’ai un style graphique très végétal, très détaillé, j’adore les lignes, les courbes (une courbe peut exprimer tant de choses, de la sensualité, de l’agressivité, de la douceur, j’aime tout ça). J’aime aussi le relief, les trames, les ombrages et comme je débute je sais que mon style graphique papier et mon style graphique sur peau vont tous les deux évoluer et peut-être ne faire qu’un ? qui sait. Je dessine beaucoup de végétal, mais j’aime les défis et je suis ouverte aux projets avec de l’animal ou des choses plus abstraites ou plus illustratives.

Tu te vois où dans 10 ans ?

Je déteste toujours cette question ahah car j’aime me laisser surprendre et j’ai tendance à ne pas voir assez loin. Mais si je devais décrire ce que j’aimerais être ou la direction que j’aimerais prendre, indéniablement dans 10 ans j’aimerais pouvoir vivre de mon art, quelle que soit sa forme, tatouage, projet d’illustration ou graphisme en parallèle. L’art est ma thérapie de vie et j’aime l’idée de la partager, d’apporter à ma manière, une pierre dans la petite vie de chacun·e·s. Une belle carte, un tatouage qui nous tient à coeur, des projets qui raisonnent en nous, des liens qui se créent… Un épanouissement artistique, professionnel et humain, ici ou là, peu importe, dans un atelier, un shop, j’irais là ou la graine se plantera. Là où le soleil se montrera.

Photo : Raphaëlle Chamoraud / Blog Matcha
Photo : Raphaëlle Chamoraud / Blog Matcha
Photo : Raphaëlle Chamoraud / Blog Matcha
Photo : Raphaëlle Chamoraud / Blog Matcha
Photo : Raphaëlle Chamoraud / Blog Matcha

Suivre Sauge

Pour ne pas louper les actus de Matcha :

Partagez !