Actu Bio Écologie

Hawaï interdit 70% des crèmes solaires pour protéger les océans

Afin de protéger les océans, il sera bientôt interdit de se baigner à Hawaï après s’être badigeonné de crème solaire. Il a été prouvé ses dernières années de la nocivité sur les océans, et en particulier sur les récifs coralliens, de certains produits présents dans les crèmes solaires : l’oxybenzone (utilisé comme filtre ultraviolet) et l’octinoxate (qui absorbe les rayons UV-B du soleil). 

Le 3 juillet le gouverneur d’Hawaï, David Ige, a signé une loi interdisant la vente de crèmes solaires contenant ces deux produitsqui ont un impact mortel sur l’ADN des coraux. Comme l’explique Courrier International “chaque année, ce sont plus de 9 millions de touristes qui visitent Hawaii, déversant près de 6 000 tonnes de crème solaire dans l’océan.” 

Les conséquences sur les océans

Cette mesure qui sera appliquée à partir du 1er juillet 2021, représenterait environ 70% des crèmes solaires actuellement sur le marché d’après Chemistry World. L’objectif est donc de protéger davantage l’écosystème sous-marin. Hawaï est le premier état américain a avoir adopté cette loi. Il est urgent pour l’archipel, mais également pour les autres pays de la Terre, de prendre des mesures pour protéger les récifs coralliens à travers le monde qui sont soumises à un phénomène de blanchiment depuis une vingtaine d’années. En cause : l’augmentation de la température des océans et la pollution, notamment à cause des crèmes solaires. Il a été prouvé que l’oxybenzone et l’octinoxate entrainent la décoloration, la déformation du corail, la modification de son ADN et sa mort. Comme le rappelle Courrier International et le San Francisco Chronicle, les coraux sont essentiels à la vie marine car “ils forment des barrières de protection contre les vagues et offrent un habitat à une faune et une flore marine d’une incroyable diversité”. D’après le site Chemistry World ces composants dans les crèmes seraient également présents à des niveaux toxiques dans des poissons, algues et coquillages et seraient “très nocifs pour la fertilité humaine”.

Quelles protections solaires adopter ?

Il existe des solutions pour se protéger du soleil tout en protégeant les océans. Il est important de vérifier la composition des crèmes pour éviter d’utiliser l’oxybenzone et l’octinoxate. Des textiles intelligents, notamment des combinaisons anti-UV sont une très bonne solution pour ne pas prendre de coups de soleil.

Sources : courrierinternational / L’Obs / Chemistry World / Mother Jones

Partagez !