J'ai testé

Endro, la nouvelle marque de cosmétiques bretonne et zéro déchet

Endro est une jeune marque bretonne qui a comme souhait de proposer des produits cosmétiques 100% naturels efficace avec des recettes simples. Avec comme objectif des produits qui ne comportent pas de risque pour la santé et sans plastique tout en restant pratique pour celui qui l’utilise. Ils ont commencé par lancé une gamme de déodorants.

Photo : Marie Furlan / Blog Matcha

Des produits simples et zéro déchet

“Quand j’ai commencé à en faire pour moi, explique la co-fondatrice Marion, j’ai été très vite convaincue du résultat mais j’ai aussi remarqué une certaine contradiction : certes chacun peut le faire (la recette est vraiment simple) mais ça se complique quand il s’agit de trouver les bons ingrédients (magasins spécialisés, rayons auxquels on est pas habitués, produits assez méconnus, achats en grosses quantités…) et on peut vite se retrouver un peu perdu(e). Alors pourquoi ne pas proposer directement à la vente le produit fini ? 

Au même moment, s’est posée la question du contenant : hors de question d’utiliser du plastique (écologiquement et esthétiquement pas terrible), continue-elle. Je voulais qu’on puisse apprécier visuellement le produit et proposer quelque chose d’original : le bocal en verre des placards de ma grand mère version miniature ! Hermétique, vraiment recyclable, réutilisable avec un petit côté artisanal ! Pour l’application, après une étude de marché, nous avons lu que l’application strictement manuelle pouvait freiner certains utilisateurs potentiels, nous avons donc créé une petite spatule en bois qui s’intègre parfaitement dans le packaging ! “

Photo : Marie Furlan / Blog Matcha

Zéro déchet jusque sous les aisselles

“Nous souhaitons mettre en avant notre souhait de préserver l’environnement des déchets plastiques (car prendre soin de la nature, c’est finalement prendre soin de soi) en faisant le choix d’un packaging en verre. Notre consommation d’emballages plastiques doit être réduite à la source pour avoir une réelle influence sur cette pollution insupportable… Le recyclage n’est pas toujours LA solution et dans le cas des plastiques, on apprend qu’en réalité très peu d’entre-eux sont recyclés. 

Originaires de Bretagne, nous apprécions la nature et ses éléments. Nous avons également beaucoup voyagé et avons trouvé des endroits très pollués qui nous ont beaucoup attristé. C’est pourquoi nous souhaitons mener des actions de ramassage de déchets en Bretagne pour sensibiliser aux impacts de cette surconsommation sur des sites naturels. Nous sommes contents de voir que le zéro déchet se développe plutôt vite et insistons sur le fait que “chaque petit geste compte”. C’est d’ailleurs pas là que ça commence, acheter une gourde en inox, ses pâtes en vrac, refuser le sac en plastique à la supérette du coin… C’est réfléchir à “l’après”. Le “zéro-déchet” c’est aussi être créatif ; réparer, arranger, réutiliser, il y a beaucoup de possibilités !”

Des produits sains pour le corps

“L’engagement pour la santé, de mon point de vue, ne devrait même pas avoir à être cité; un produit cosmétique qu’on applique quotidiennement sur le corps DOIT être inoffensif. Nous nous engageons surtout à être totalement transparents sur la composition de nos produits, à présenter des listes d’ingrédients courtes et compréhensibles pour permettre une confiance (aveugle) en notre marque. Des produits sains et simples, accessibles au plus grand nombre.”

Photo : Marie Furlan / Blog Matcha

Made in France

“Bretons oui, mais Français avant tout ! Nous souhaitons valoriser la fabrication française, en travaillant le plus possible avec des entreprises locales de qualité qui prouvent le savoir-faire français. Nous nous attacherons à trouver des solutions locales (ou voisines en cas d’impossibilité) pour répondre à des problématiques actuellement en cours de questionnement afin de proposer un produit avec une empreinte carbone réduite au maximum.

Endro dans 10 ans ?

“Dans 10 ans, nous souhaiterions voir nos déodorants disponibles partout en France, en particulier chez des distributeurs qui s’inscrivent dans une démarche respectueuse de l’environnement et idéalement dans une bonne partie des salles de bain françaises, entouré de tous ses autres copains en bocaux, à l’image de ceux qu’on peut trouver dans la cuisine finalement !  Les bretons aiment voyager ça se sait, peut-être qu’ENDRO aura entamé un petit tour du monde pour faire de l’ombre à ses concurrents emballés dans du plastique, qui sait ?

Photo : Marie Furlan / Blog Matcha
Photo : Marie Furlan / Blog Matcha

Suivre la marque

Pour ne pas louper les actus de Matcha :

Partagez !