Zéro Déchet

Des shampoings solides pour une vie zéro déchet

Une des pièces de la maison où on peut avoir le plus de facilité à passer au zéro déchet c’est la salle de bain. C’est très facile de passer au savon solide sans emballages, aux carrés démaquillants lavables, au maquillage rechargeable ou DIY, et en particulier de passer aux shampoings zéro déchet. Nous pouvons faire nous-même nos shampoings, solides ou liquides. Il existe également de plus en plus de marques qui proposent des shampoings solides sans emballages ou avec des emballages compostables, réutilisables ou recyclables. J’en teste régulièrement, je vous ai alors concocté ma sélection de shampoings solides zéro déchet.

1. Le shampoing pour cheveux gras Druydès

J’ai testé les shampoings solides il y a plus d’1 an et je les adore. Ils ont une très bonne odeur de terre et de produits naturels. Ils sont fabriqués à la main en Bourgogne, et le pompon c’est que les emballages sont ensemencés, c’est-à-dire que des graines sont présentes dans l’emballage, il suffit ensuite de laisser tremper l’emballage dans l’eau (on peut aussi les commander sans emballages). Les produits Druydès sont simples, un shampoing par type de cheveux (sec, gras etc), pas besoin de se casser la tête pendant des heures à chercher celui qui nous correspond parmi 20 références. Le seul bémol c’est que je n’en n’est pas trouvé en boutique à Strasbourg, il faut donc les commander sur le net, si vous passez par le site Belle à la Française vous aurez 10% de réduction et un cadeau avec le code BLOGMATCHA10

Photo : Marie Furlan / Blog Matcha

2. Le shampoing solide Gaiia

J’ai testé très récemment ce shampoing solide et je pense que c’est déjà l’un de mes préférés. Il a une odeur très douce et agréable, il mousse correctement et lave bien les cheveux. Il est vendu dans un petit carton que l’on a juste a mettre dans la poubelle de recyclage (moi je le garde pour l’instant pour transporter mon shampoing). Il est composé principalement d’huiles végétales de tournesol, de noix de coco, de ricin, de chanvre, de jojoba, de beurre de karité, de poudre de Shikakai ou encore d’extrait d’aloe vera. De plus la marque qui le commercialise Gaiia est spécialisé dans les savons naturels et saponifiés à froid.

Photo : Marie Furlan / Blog Matcha

3. Les shampoings solides Lush

Cela fait des années que je n’utilise plus de shampoing liquide du commerce mais que j’achète des shampoings solides. J’ai commencé avec ceux de chez Lush; j’ai choisi la facilité, il y a des boutiques Lush dans toutes les grandes villes de France, pas besoin de commander sur le net et de payer des frais de port (et quand on est à 5€ près c’est très pratique). L’autre gros avantage des shampoings solides Lush est qu’il suffit d’acheter une boîte en métal dans laquelle on mettra le shampoing pour qu’il ne fonde pas avec l’humidité, le seul emballage que l’on a c’est le petit sac en carton quand on achète le shampoing, mais vous pouvez le réutiliser. Le côté négatif est que même si de nombreux produits Lush sont vegans, ils ne sont pas bio, sont tout de même fabriqués à échelle industrielle et contiennent des parfums et d’autres produits chimiques.

Photo : Lamazuna

4. Le shampoing au chocolat Lamazuna

J’adore cette marque vegane et zéro déchet, et je sais que les shampoings solides Lamazuna sont très appréciés mais moi j’ai un peu de mal. Je trouve qu’ils ne moussent pas beaucoup, je dois frotter pendant de longues minutes et j’ai toujours peur de ne pas être passée partout. Ils sont cependant très pratiques à transporter dans leur petite boîte en carton et ont une forme de cannelé trop mignonne.

5. La fleur de shampoing pour cheveux gras Douce Nature

Il y a quelques mois lors d’une commande Greenweez j’ai voulu tester un nouveau shampoing solide, j’ai pris la fleur de shampoing pour cheveux gras de chez Douce Nature. J’ai été séduite par sa composition à l’extrait d’ortie bio et à l’argile verte et par le fait qu’il soit fabriqué en France et bio, en revanche je trouve cela très dommage pour un shampoing solide (avec du coup logiquement une démarche de réduction des déchets) d’avoir un emballage en plastique (même si il se recycle, on sait très bien que seulement un petit % de plastique est réellement recyclé).
De plus le shampoing lavait bien, mais rien d’exceptionnel.

Je n’ai pas encore testé…

Les marques Louise émoi et Pachamamaï proposent également des shampoings solides, à découvrir sur le site Belle à la Française; les marques Secrets de Provence et La Savonnerie du Nouveau Monde disponibles sur le site Doux Good; et la marque Saponisphère sur le site Veganie

Pour ne pas louper les actus de Matcha :

Partager