Actu

Blue Jeanne, piquer le corps et soigner l’âme

J’ai découvert l’artiste Blue Jeanne, alors illustratrice, il y a quelques années grâce à une exposition à la regrettée Popartiserie. J’ai rapidement été séduite par son style et puis quelques temps après elle s’est lancée dans le tatouage en ouvrant son propre shop et en créant un véritable petit cocon pour ses client.e.s.
Quand vous vous rendez chez Blue Jeanne en plus du tatouage vous pourrez, si vous le souhaitez, avoir un véritable accompagnement psychologique qu’elle propose grâce à ses années d’accompagnement de femmes victimes de violence. Rencontre avec Blue Jeanne, la tatoueuse qui pique les corps et soigne l’âme.

Depuis quand est ce que tu tatoue? Qu'est-ce qui ta poussé à devenir tatoueuse?

Le tatouage fait parti intégrante de mon histoire! Enfant déjà je passais des heures à dessiner en classe, si bien qu’un jour ma maîtresse me prit mes feuilles et cahier. J’ai découvert alors avec délectation le dessin sur bras et jambes…. Ma fascination du tatouage grandissant, je décida à l’entrée au collègue de m’initier au tatouage au henné, que j’ai pratiqué pendant des années dans mon entourage, dans les campings l’été… Cette pratique ne m’a pas quitté quand je suis devenue éducatrice spécialisée dans l’accompagnement de femmes victimes de violence. Durant des années je leur ai proposé une réappropriation corporelle, un moment d’intimité, de douceur et de proximité en les tatouant, en faisant preuve de toute la délicatesse et la bienveillance dont elles avaient besoin. J’ai découvert ensuite le tatouage au dermographe qui fût une révélation, j’ai commencé à le pratiquer sur moi et puis j’ai fini par quitter mon travail pour inventer un nouveau métier : le tatouage thérapeutique. J’accompagne maintenant depuis plus de 3 ans vos projets de réappropriation corporelle, de deuil, d’histoires tourmentées ou d’aventures merveilleuses et extraordinaire. Et j’adore ça!

Que signifie accompagnement à la réappropriation corporelle? Que viennent chercher les clientes en plus du tatouage?

La majorité de mes clients sont des femmes, et beaucoup d’entre elles viennent pour affirmer ou réaffirmer leur identité, leur féminité, ou pour réparer une blessure (quelle soit physique, énergétique, psychologique, sexuelle). J’ai 10 ans d’expérience dans l’accompagnement de ces blessures, en tant qu’ancienne éducatrice. J’écoute attentivement, j’accompagne, je soutien, je conseille, je propose souvent à mes clientes une séance d’auto-tatouage pour une réelle réappropriation de leur corps et de ce dessin qui représente tant… surtout dans des situations de deuil, ou de violence sexuelles. Chaque situation est unique et donc chaque proposition d’accompagnement l’est aussi. Parfois une cliente souhaite juste un tatouage parce qu’elle aime mon travail, parfois la demande est très précise et l’histoire qui se cache derrière a besoin de sortir, d’être exprimée. J’ai conçu l’atelier pour ces moments : il est intime et lumineux, on peut y déposer une parole, un besoin, des larmes ou des éclats de rire.

Où trouves-tu l'inspiration pour tes flashs ?

Dans l’ensemble de mon quotidien, la magie de l’instant, mon émerveillement devant la nature, mon lien avec l’énergétique et le chamanisme, avec le côté mystique de l’humanité, le féminin sacré, l’amour aussi. Surtout l’amour. Je tiens à vous proposer des projets remplis d’amour, de lumière et de belles vibrations.

Quel matériel utilises-tu ? Tes produits sont-il vegans et l'est-tu toi-même ?

J’utilise du matériel de très grande qualité, c’est une exigence que je m’impose. Matériel aux normes hospitalières, à usage unique ou stériles, encres et crèmes vegans, nettoyage de la peau avant et après la séance avec des produits hospitaliers, des compresses douces pour ne pas irriter la peau, du matériel de cicatrisation haut de gamme etc.
Je suis végétarienne, ce qui est essentiel pour moi est avant tout de respecter l’intégrité et les convictions de mes clientes. Peut importe d’où tu viens, qui tu es, quel est ton histoire, ton apparence, tes appartenances, tu es bienvenue et accueillie de la meilleure manière qui soit (avec du thé bio, des bonbons et de l’amour ♡ )

Tu t'imagines où dans 10 ans?

Dans les Vosges, à l’entrée d’une forêt. Je m’imagine chamane et proposer des tatouages initiatiques, en lien avec des séjours d’accueil et de guérison de son féminin sacré. Le tatouage est un outils pour nous réapproprier nos corps, nos failles, notre histoire, nos existences, nos désirs… et finir par les aimer! Prôner un lien humain dans le tatouage est une expérience à part entière, orientée vers la lumière, vers l’amour, vers une conscience collective plus juste, vers une énergie sacrée et puissante, celle de la vie, celle du féminin sacré.

Si vous avez été conquis.e par la démarche de tatouage thérapeutique et le style de Blue Jeanne, je vous donne rendez-vous sur Instagram pour gagner un flash.

Pour ne pas louper les actus de Matcha :

Partager