J'ai testé Zéro Déchet

Avec Les Tendances d’Emma dites adieu aux cotons

Dans un souci d’écologie et de réduction des déchets je me dirige de plus en plus vers des produits lavables et recyclables. Les carrés démaquillants lavables de la marque Les Tendances d’Emma sont un très bon exemple de produit à adopter pour un objectif zéro déchet. À titre de comparaison 6 ans de cotons démaquillants jetables pourraient être remplacés par 15 à 20 cotons lavables comme ceux proposés par Les Tendances d’Emma.

L’aventure des Tendances d’Emma a commencé en 2009 lors de la naissance du fils de la créatrice Emmanuelle Terrier. “J’ai créé en fait mes propres produits pour mon utilisation personnelle avec mon fils, explique-t-elle. En m’organisant sous forme de Kit. Peu après je me suis dit que nous devions être plusieurs à avoir envie de faire un geste pour la planète au travers de produits pratiques et simples à intégrer dans son quotidien… les Tendances d’Emma étaient nées !”

Au départ Emmanuelle était seule dans son aventure puis au fur et à mesure une équipe s’est constituée autour d’elle pour en faire l’entreprise et la marque qu’elle est aujourd’hui.

Photo : Marie Furlan / Blog Matcha

Des produits avec du sens et des valeurs

Les produits de la marque Les Tendances d’Emma permettent de réduire ses déchets et donc son impact environnemental mais pas seulement, ils ont également une dimension sociale. “Depuis le début je voulais des produits qui avaient du sens et des valeurs, explique Emmanuelle. À partir d’une création seule dans mon salon, j’ai fait fabriquer les produits par des détenus, dans une démarche de réinsertion, car je voulais que les produits servent à tous les niveaux.”

Quand on demande à la créatrice quels sont les engagements de la marque elle résume en 3 mots :
Authenticité
Expertise
Transparence

Les Tendances d’Emma proposent des carrés démaquillants lavables, des paréos de sortie de bain, des cups, des protèges-slips lavables ou encore des carrés lavables pour bébés.

“Notre engagement est aussi de respecter les choix de chacun. Selon son mode d’évolution actuel. Chez nous, chacun est libre de consommer comme il veut selon son stade d’évolution. Nos produits fonctionnent aussi bien sur des cosmétiques bio que non bio. Nous sommes une « porte d’entrée » et souvent les gens nous disent : vous avez été mon premier pas vers un mode de vie plus vertueux… et ça, c’est vraiment la plus belle reconnaissance possible. Savoir que demain, nos clients feront « mieux » en ayant commencé avec nos produits et en continuant dans tous les autres domaines de leur vie.”

L’évolution du zéro déchet

Le zéro déchet se développe et est adopté par de plus en plus de personnes à travers le monde, avec le lancement de la marque en 2009 Emmanuelle a vu son évolution. “Je le vois encore mieux qu’en 2009 ou en 2012. Je le vois formidablement évoluer avec un axe fort : tout le monde se sent concerné car le zéro déchet est une utopie, la réduction des déchets une véritable envie partagée par tous en 2018. Et surtout, chacun à compris que TOUT LE MONDE peut agir à son niveau. Comme je dis souvent « ce sont les petits gestes de chacun qui font les grands touts de demain ».”
Photo : Marie Furlan / Blog Matcha
Où vous voyez-vous dans 10 ans ?

“Là où la vie me portera. Le plus grand apprentissage de toutes ces années a été de « faire confiance » et de laisser venir ceux qui veulent travailler avec nous.”

Mon avis :

J’ai testé les carrés démaquillants des Tendances d’Emma et les essayer c’est incontestablement les adopter! Ils sont tout doux et vraiment très agréables à utiliser. Je m’en sert tous les jours et je n’ai rien à redire quant leur qualité. Une fois utilisé il suffit de les mettre dans le filet, de le fermer, puis de mettre ensuite le tout dans la machine à laver. Le seul petit bémol est que le filet s’est ouvert pendant le lavage et que les carrés se sont retrouvés éparpillés dans le tambour de la machine (ce qui peut boucher les tuyaux de la machine), je les lave simplement dans un autre filet.

Photo : Marie Furlan / Blog Matcha
Photo : Marie Furlan / Blog Matcha

Site web / Facebook / Instagram

Partagez !